À Marseille, un lycée est intransigeant sur la laïcité

Marie-France Debras, conseillère principale d'éducation, veille à ce que ce principe sacré de la République française soit appliqué parmi ses élèves.

Voir la vidéo
France 2

Au lycée Saint-Exupéry de Marseille, dans les quartiers Nord de la ville, on ne transige pas avec la laïcité. Marie-France Debras, conseillère principale d'éducation, demande à tous les jeunes de se découvrir, que ce soit une capuche ou un voile. Un miroir a même été installé pour les adolescentes qui doivent retirer leur voile. Elles sont donc 5 %, 80 élèves, à suivre le même protocole chaque jour avant de pénétrer dans l'établissement.

La religion ne doit pas empiéter sur la scolarité


"C'est pour montrer la différence entre la vie que l'on peut avoir à l'extérieur et la vie au sein du lycée qui est régi par des principes importants de la République", explique Marie-France Debras. Le dispositif existe depuis cinq ans. "Il faut expliquer à chaque élève qu'on est libre d'avoir sa religion, mais que cela ne peut pas empiéter sur la scolarité", poursuit-elle au micro de France 2.

Le JT
Les autres sujets du JT
Les établissements publics d\'enseignement supérieur situent en dehors du champ d\'application de la loi sur le voile.
Les établissements publics d'enseignement supérieur situent en dehors du champ d'application de la loi sur le voile. ( MAXPPP)