Cet article date de plus de cinq ans.

Des tombes et une chapelle cambriolées dans un cimetière des Bouches-du-Rhône

Le cimetière de Notre-Dame-de-Caderot, dans les Bouches-du-Rhône, a été cambriolé en fin de semaine. Des objets en marbre, des couronnes et même une porte en fer forgée ont disparu. Une enquête est en cours.

Article rédigé par
Radio France
Publié
Temps de lecture : 1 min.
La propriétaire de la chapelle cambriolée devant le monument funéraire. Les cambrioleurs ont emporté la porte en fer forgé. (Violette Artaud - Radio France)

Des cadres en marbre, des couronnes de perles anciennes et même la porte d'une chapelle en fer forgée ont été dérobés dans le cimetière de Notre-Dame-de-Caderot à Berre-l'Étang, dans les Bouches-du-Rhône, révèle France Bleu Provence.

C'est en se rendant sur tombe de son père, samedi 10 décembre, que la propriétaire de la chapelle s'en est aperçue. "La tombe est juste à côté de la chapelle, alors on ne savait pas dans quel état on allait la retrouver" explique-t-elle.

Les voleurs ont réussi à s'emparer de la porte de la chapelle, pesant plusieurs dizaines de kilos et mesurant 2,50 mètres de hauteur, sans laisser de trace, même les gonds de la porte ne sont plus là. "Incompréhensible", pour la propriétaire de la chapelle. "Ils ont même déplacé un vase qui était sur le côté pour le mettre devant la porte qui a été volée. Pour faire comme si c'était normal," a-t-elle raconté à France Bleu Provence.

La propriétaire est sûre que les voleurs vont revendre leur butin et revenir pour cambrioler d'autres chapelles. "Très choquée", la famille a tout de suite porté plainte auprès de la gendarmerie nationale. Une enquête a été ouverte.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Religion

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.