Aveyron : une personne interpellée après les injures racistes envers des femmes voilées

Une femme s'en était pris lundi à deux femmes voilées à Onet-le-Château et les avait insultées. La police nationale assure que "l'auteure de ces faits n'appartient pas aux services de police", contrairement à ce qu'elle a prétendu.

Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Onet-le-Château (Aveyron). (GOOGLE MAPS)

Une personne soupçonnée d'avoir insulté des femmes voilées, lundi 2 mai, à Onet-le-Château dans l'Aveyron a été interpellée, indique la police nationale jeudi 5 mai sur son compte Twitter. Placée en garde à vue dans un premier temps, elle a finalement été hospitalisée après un examen médical car ses propos étaient "incohérents".

Une enquête a été ouverte après la diffusion sur les réseaux sociaux d'une vidéo montrant une femme s'approcher de deux femmes voilées et à une troisième personne qui est en train de filmer la scène. Elle leur dit : "Tout va bien, vous n'avez pas honte ? Tu portes le hijab et tu danses comme ça, tu fais des [vidéos] TikTok ? Tu peux me filmer, je suis inspecteur de police. Les flics arrivent pour vous déloger. Nous les bougnoules et les nègres on n'en veut pas."

Les femmes insultées lui demandent en riant de répéter ce qu'elle a dit et la femme s'exécute, en leur assénant "rabats ton caquet". Les deux victimes ont déposé plainte mardi, selon France Bleu Occitanie. La préfecture de l'Aveyron a aussi déposé plainte mardi pour "usage illégal de fausse qualité de policier". La police nationale assure que "l'auteure de ces faits n'appartient pas aux services de police", contrairement à ce qu'elle a prétendu.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Racisme

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.