Comment définir la "classe moyenne", ces Français qui se disent les perdants de la crise sanitaire ?

Publié Mis à jour
Comment définir la "classe moyenne", ces Français qui se disent les perdants de la crise sanitaire ?
France 3
Article rédigé par
D. Lachaud - France 3
France Télévisions

À trois mois de la présidentielle, plus de la moitié des Français de la classe moyenne font du pouvoir d’achat une priorité, et s'estiment perdants de la crise sanitaire. Peut-on définir cette classe moyenne ? 

Difficile de trouver une définition de la classe moyenne "sur laquelle tout le monde s’accorde, indique la journaliste Dorothée Lachaud, présente jeudi 6 janvier sur le plateau du 19/20. Pour le Credoc, il s’agit des foyers situés entre les 30% les plus pauvres et les 20% les plus riches." L’Observatoire des inégalités et l’Insee appportent des éléments plus précis. Ils s'appuient sur le revenu disponible des Français, "c'est-à-dire ce qu’il vous reste pour vivre une fois les impôts payés et après avoir perçu les aides sociales", précise la journaliste. 

Augmentation des prix à la consommation

Vous faites ainsi partie de la classe moyenne "si votre revenu disponible se situe entre 1 265 euros et 2 275 euros par mois pour une personne seule, et entre 3 302 euros et 5 743 euros par mois pour un couple avec deux enfants". De nombreuses familles ont sentiment que tout augmente, et en effet, "quand on se penche sur ces chiffres, reconnaît Dorothée Lachaud, il y a une certitude, les prix à la consommation ont bel et bien augmenté, de 2,8 % en décembre par rapport à l’an dernier". À noter toutefois que les Français ont aussi davantage épargné face au Covid-19, faisant aussi augmenter leur revenu disponible. 

 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.