Cet article date de plus de neuf ans.

Quand Claude Guéant compare les civilisations

Le ministre de l’Intérieur a soutenu que "toutes les civilisations ne se valent pas", lors d’un colloque organisé par le syndicat étudiant UNI. Claude Guéant a confirmé et précisé ses propos ce midi.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Franceinfo (Franceinfo)

"Contrairement à ce
que dit l'idéologie relativiste de gauche, pour nous, toutes les civilisations
ne se valent pas
". "En tout état de cause, nous devons protéger notre
civilisation
". Ces deux phrases figuraient dans le texte d'un discours
prononcé samedi par Claude Guéant à l’Assemblée nationale, devant des membres de l’association d’étudiants UNI.

Le ministre de l’Intérieur,
également chargé de l'Immigration, a développé la comparaison des civilisations :
"Celles qui défendent l'humanité nous paraissent plus avancées que celles qui
la nient. Celles qui défendent la liberté, l'égalité et la fraternité, nous
paraissent supérieures à celles qui acceptent la tyrannie, la minorité des femmes,
la haine sociale ou ethnique
".

Guéant assume et illustre avec l'islam

Ce discours aurait pu rester inconnu. Les convergences (c’est
le nom de ces réunions de l’UNI) ne sont en effet pas ouvertes à la presse. Mais plusieurs spectateurs ont relevé ces phrases et les ont publiées sur twitter, parfois pour les approuver.

 

Le ministre de l'Intérieur a confirmé ses propos ce dimanche. Sur France Inter, le ministre a dit ne viser "aucune culture en particulier ", avant de citer deux exemples liés à l'islam : le port du voile intégral et les prières de rue.


Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Société

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.