VIDEO. Prostitution : pro et anti-proposition de loi manifestent à Paris

Le texte prévoit de sanctionner l'achat d'un acte sexuel d'une amende de 1 500 euros, doublée en cas de récidive.

FRANCE 2

Une cinquantaine de personnes, pour la plupart issues de mouvements féministes, sont venues soutenir la proposition de loi renforçant la lutte contre la prostitution, dont les députés français ont entamé vendredi 29 novembre l'examen. Elles étaient réunies derrière la banderole "Ensemble pour l'abolition du système prostitueur". Leur slogan le plus entendu : "Ni à vendre, ni à prendre, le corps des femmes n'est pas une marchandise".

A quelques centaines de mètres de là, le ton était tout autre. Des prostituées opposées à la proposition de loi visant à pénaliser leurs clients manifestent aux abords de l'Assemblée nationale, scandant des slogans comme "Vous couchez avec nous, vous votez contre nous ?" Souvent cachées derrière des masques blancs ou rouges, sous des cagoules ou protégées par leur écharpe, elles étaient environ 150 à clamer leur opposition à ce texte qu'elles qualifient d'"antiputes".

La proposition de loi prévoit de sanctionner l'achat d'un acte sexuel d'une amende de 1 500 euros, doublée en cas de récidive, ce qui, selon ces prostituées, revient indirectement à les pénaliser. 

Deux prostituées masquées manifestent contre la loi discutée à l\'Assemblée nationale, aux Invalides, à Paris, le 29 novembre 2013.
Deux prostituées masquées manifestent contre la loi discutée à l'Assemblée nationale, aux Invalides, à Paris, le 29 novembre 2013. (JOEL SAGET / AFP)