Recrutement de 1 000 surveillants dans les prisons : les candidats ont jusqu'à mardi pour postuler

Les candidats ont jusqu'à mardi 12 décembre pour postuler au concours de surveillant pénitentiaire, avec à la clé 1 000 postes à pourvoir, rapporte France Bleu Paris.

La maison d\'arrêt de Villepinte, vendredi 8 décembre 2017.
La maison d'arrêt de Villepinte, vendredi 8 décembre 2017. (REMI BRANCATO / RADIO FRANCE)

L'administration pénitentiaire recrute encore 1 000 surveillants de prison. Les candidats ont jusqu'à mardi 12 décembre pour postuler au concours de surveillant pénitentiaire, rapporte France Bleu Paris.

Les trois quarts des gardiens de prison qui seront recrutés, travailleront en Ile-de-France dont les établissements accueillent traditionnellement trois quarts des jeunes surveillants sortis de l'Ecole nationale de l'administration pénitentiaire (ENAP).  

2 500 surveillants doivent être recrutés cette année

On estime à environ 300 le besoin de surveillants dans les prisons franciliennes d'ici juin 2018, date à laquelle devrait rouvrir la prison de la Santé à Paris, après travaux.  Le problème, c'est que le métier attire peu.

L'administration pénitentiaire a lancé une grande campagne d'affichage dans le métro, sur les bus ou dans la rue, pour séduire les candidats intéressés. Ces affiches montrent le portrait d'un surveillant de prison, accompagné du slogan : "Fier de servir la justice".

Au total, 2 500 surveillants doivent être recrutés sur l'année 2017 par l'administration pénitentiaire. Pour postuler, il faut avoir entre 19 et 42 ans, jouir de ses droits civiques, remplir les conditions d'aptitude physique exigées par la fonction, ou encore être originaire de l'Union européenne ou des pays suivants : Suisse, Norvège, Islande, Liechtenstein.