Prisons : un nombre record de 73 162 détenus dans les prisons françaises au 1er mai pour 60 867 places, une surpopulation de 120,2%

C'est dans la direction interrégionale des services pénitentiaires de Paris que le nombre de détenus est le plus important, avec 13 454 détenus.
Article rédigé par franceinfo
Radio France
Publié
Temps de lecture : 1 min
Une cellule de prison. (SOEREN STACHE / DPA)

73 162 personnes sont détenues dans les prisons françaises au 1er mai 2023, un chiffre en très légère augmentation sur un mois, et en hausse de 3% sur une année, selon les chiffres publiés mardi 30 mai par le ministère de la Justice sur son site internet.

Ce chiffre de 73 162 détenus dans les prisons françaises est un record. Il était de 71 038 au 1er mai 2022 et de 65 384 au 1er mai 2021. Avec 60 867 places disponibles dans les prisons françaises, la surpopulation carcérale grimpe à 120,2%. Ce chiffre monte à 142,9 % pour les seules maisons d'arrêt.

C'est à Paris que le nombre de détenus est le plus important

Dans le détail, 67 310 personnes sont détenues en métropole et 5 852 en Outre-mer. C'est dans la Direction interrégionale des services pénitentiaires (DISP) de Paris que le nombre de détenus est le plus important, avec 13 454 détenus, tandis que c'est dans celle de Dijon qu'il est le moins important, avec 4 749 détenus.

En revanche, c'est dans la DISP de Toulouse que la surpopulation carcérale est la plus importante, avec une surpopulation de 135,6 % et c'est dans celle de Strasbourg qu'elle est la moins importante, avec un chiffre de surpopulation de 100,2 %.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.