Le nombre de détenus dans les prisons françaises atteint un nouveau record

Au 1er mai, les prisons françaises accueillaient 70 633 personnes.

Un détenu se tient dans une cellule de la prison de Fleury-Mérogis (Essonne), le 14 décembre 2017.
Un détenu se tient dans une cellule de la prison de Fleury-Mérogis (Essonne), le 14 décembre 2017. (PHILIPPE LOPEZ / AFP)

Pour le deuxième mois consécutif, l'administration pénitentiaire enregistre des chiffres records. Le ministère de la Justice a annoncé, vendredi 25 mai, que le nombre de détenus au 1er mai dans les prisons françaises s'élevaient à 70 633. En avril, il s'élevait à 70 367, ce qui constituait déjà un chiffre inédit, dépassant le précédent record établi en avril 2017.

Près de 30% de prisonniers en détention provisoire

Le total des personnes incarcérées est composé de 49 694 condamnés et 20 939 prévenus (en détention provisoire et en attente de procès). "La densité carcérale moyenne s’élève à 118,1%, contre 119,0% au 1er mai 2017", ajoute le ministère, affirmant que "cette baisse est due à l'ouverture des deux premiers bâtiments du nouvel établissement d'Aix 2 (365 places supplémentaires)". Le nombre des femmes détenues s'établit à 3 162, soit 3,8 % des personnes écrouées.