La France comptait 71 061 détenus au 1er décembre 2018, "un terrible record", selon l'Observatoire international des prisons

Plus de 20 000 détenus "sont dans des prisons occupées à  plus de 150%", ajoute l'association.

Un surveillant pénitentiaire, à la prison de Fresnes, le 17 octobre 2018.
Un surveillant pénitentiaire, à la prison de Fresnes, le 17 octobre 2018. (PHILIPPE LOPEZ / AFP)

"Un nouveau terrible record a été franchi le 1er décembre 2018", écrit l'Observatoire international des prisons (OIP) sur Twitter. Au total, les prisons françaises comptent 71 061 détenus, précise l'OIP, mercredi 26 décembre. Et "22 890 sont dans des prisons occupées à plus de 150%", ajoute l'Observatoire. L'OIP est une association française fondée en 1990. Elle veut alerter sur les conditions de détention en France, citant les chiffres de la direction de l'administration pénitentiaire : 1 506 détenus dorment par terre et le taux d'encellulement individuel est de 40%, "alors que c'est un droit inscrit dans la loi française depuis 1875".