Blocage de la prison de Vendin-le-Vieil : le mouvement va-t-il se poursuivre mardi ?

Les syndicats demandent plus de sécurité pour le personnel pénitentiaire après l'agression de trois surveillants de la prison de Vendin-le-Vieil dans le Pas-de-Calais. 

Voir la vidéo
FRANCE 2
avatar
France 2France Télévisions

Mis à jour le
publié le

La mobilisation des surveillants pénitentiaires de Vendin-le-Vieil (Pas-de-Calais) n'est pas près de s'arrêter. "Les surveillants semblent même plus déterminés que jamais. Ils étaient une cinquantaine à manifester ici ce matin et ont annoncé qu'ils seraient deux fois plus nombreux dès demain matin 6 heures. Une mobilisation qui durcit donc", explique Barbara Six, en direct de Vendin-le-Vieil (Pas-de-Calais).

La ministre de la Justice pourrait rencontrer les surveillants de prison

Une mobilisation qui va continuer d'autant plus que la ministre de la Justice est attendue dans la région demain, mardi 16 janvier. "Elle doit accompagner le président de la République en déplacement à Calais sur la question des migrants. D'après nos informations, elle pourrait se rendre ici à Vendin-le-Vieil pour rencontrer les surveillants de prison, mais certains d'entre eux ont déjà annoncé qu'ils boycotteraient la visite. Ils souhaitent même bloquer l'accès à l'établissement pénitentiaire tant qu'ils n'obtiennent pas satisfaction, à savoir plus de moyens humains et financiers pour leur sécurité", conclut la journaliste.

Le JT
Les autres sujets du JT
Les gardiens de Vendin-le-Vieil (Pas-de-Calais) bloquent l\'accès à la prison, le 15 janvier 2018.
Les gardiens de Vendin-le-Vieil (Pas-de-Calais) bloquent l'accès à la prison, le 15 janvier 2018. (DENIS CHARLET / AFP)