Maisons de retraite : crise de confiance après les révélations choc sur les dysfonctionnements dans les Ehpad

Publié Mis à jour
Maisons de retraite : crise de confiance après les révélations choc sur les dysfonctionnements dans les Ehpad
FRANCE 3
Article rédigé par
J. Debraux, N. Fleury, B. Delombre, C. Hilary, M. Peignier, H. Migout, E. Felix, D. Fuchs - France 3
France Télévisions

"Les sanctions doivent être sévères si les faits sont avérés." Les mots sont du porte-parole du gouvernement après les révélations du livre choc sur les dysfonctionnements dans les Ehpad du groupe Orpea. Une enquête indépendante de l'IGAS, l'Inspection générale des affaires sociales, pourrait être ouverte. Comment éviter de nouvelles dérives ?

C'est la colère froide d'un fils qui a décidé de raconter le calvaire de sa mère. Laurent Gény en est persuadé, sa maman, Jacqueline, 85 ans au moment des faits, aurait subi des actes de maltraitance pendant deux ans dans un Ehpad Orpea des Alpes-Maritimes. "Absence régulière de protections urinaires, de la nourriture avariée retrouvée dans sa chambre, ma mère laissée par terre pendant plusieurs heures, alors qu'elle avait appelé", témoigne-t-il.

Inspections surprises dans les maisons de retraite

Depuis le mardi 25 janvier et de premières révélations parues dans un livre, les témoignages comme celui de Laurent Gény se multiplient. Alors comment sortir de cette crise de confiance ? Olivia Mokiejewski a perdu sa grand-mère, décédée du Covid-19 dans un Ehpad en 2020. Elle préside le collectif 9471, qui regroupe trois-cents familles et milite pour des inspections surprises dans les maisons de retraite. La ministre déléguée chargée de l'autonomie a convoqué le directeur général d'Orpea pour qu'il vienne s'expliquer.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.