Affaire Orpea : "Il n'y aura plus d'Ehpad à but lucratif si je suis président", promet Jean-Luc Mélenchon

Publié Mis à jour
Mélenchon/scandale/Ehpad/QuellesMesures
Article rédigé par
France Télévisions

Le candidat "insoumis" a détaillé, jeudi, son intention de confier la gestion des maisons de retraite à des collectivités locales ou à des associations.

"On ne gagnera plus un euro sur une personne qui est en état de dépendance." Le candidat "insoumis" de La France insoumise, Jean-Luc Mélenchon, affirme qu'"il n'y aura plus d'Ehpad à but lucratif" s'il est élu à la présidence de la République. "On ne distribuera pas de dividendes et ceux qui ont des actions ne se sauveront pas comme des lâches comme l'a fait le patron de cette grande firme", a-t-il martelé, en référence au scandale né après des révélations de maltraitance dans des maisons de retraite du groupe Orpea.

>> "Elysée 2022" : suivez l'émission de France 2 avec Jean-Luc Mélenchon

Jean-Luc Mélenchon envisage-t-il de nationaliser les maisons de retraite ? "L'idée n'est pas d'en rendre la nation propriétaire comme elle l'est d'autre chose", a-t-il assuré. Le candidat suggrère plutôt de confier ces établissements "soit aux communes, soit à des associations, soit à des coopératives", autant de "formules qui ont prouvé leur efficacité dans le domaine public", selon lui.

A cette évolution structurelle s'ajoute un "besoin" de recruter "200 000 personnes dans les Ehpad pour prendre en charge les personnes dépendantes qui s'y trouvent", a complété l'élu, en s'appuyant sur les conclusions d'un rapport sur le sujet rédigé par la députée LFI Caroline Fiat en 2018.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.