Cet article date de plus de huit ans.

Prêtres pédophiles: le pape François demande pardon aux victimes

Pour la première fois depuis son élection en mars 2013, le pape François a demandé pardon au nom de l'Eglise, ce vendredi, pour les "dommages causés" à des enfants par des prêtres pédophiles.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
  (Alessandro Bianchi Reuters)

Ce vendredi, le pape François accueillait le Bureau catholique international de l'enfance (BICE), une ONG qui milite pour la promotion et la protection de la dignité et des droits de l'enfant.

C'est lors de ce rendez-vous qu'il a déclaré se sentir "dans l'obligation d'assumer tout le mal commis par quelques prêtres, un petit nombre au regard de tous les prêtres, et de demander personnellement pardon pour les dommages qu'ils ont causés en abusant sexuellement d'enfants ".

De récents progrès dans la lutte contre la pédophilie

Avant lui, le pape Benoît XVI avait déjà personnellement demandé pardon pour ces crimes. Le pape François avait demandé, en avril 2013, à ce que l'Eglise catholique agisse "de manière décisive " pour en finir avec les abus sexuels commis par des prêtres sur des enfants.

En juillet 2013, le Vatican avait réformé son code pénal pour, notamment, durcir les sanctions contre les auteurs de violences sexuelles sur mineurs.

Condamnation de l'avortement

Plus tôt dans la journée, le pape François avait condamné l'avortement, faisant bondir ceux qui voyaient en lui un pape tolérant. Il avait rappelé "sa plus ferme opposition à toute atteinte directe à la vie, spécialement innocente et sans défense : le bébé dans le ventre maternel est l'innocent par excellence ".

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Société

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.