Viols dans le milieu de la pornographie : trois hommes sont mis en examen

L'affaire dite "French Bukkake" avait fait une cinquantaine de victimes dans le milieu de la pornographie. 11 personnes sont à présent mises en examen dans ce dossier.

Article rédigé par
Radio France
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Illustration d'un site pornographique interdit aux mineurs. (CHRISTOPHE MORIN / MAXPPP)

Trois hommes ont été mis en examen pour dans l'enquête sur la plateforme de vidéos pornographique "French Bukkake", a appris franceinfo samedi 12 février de source judiciaire. Ils sont tous les trois placés sous contrôle judiciaire. Désormais 11 personnes sont poursuivies dans ce dossier.

Ces trois hommes sont poursuivis pour "traite d’êtres humains aggravée et viol en réunion". L’un d’entre eux a également été mis en examen pour "proxénétisme aggravé", ainsi que, comme l’un de ses deux complices présumés, "diffusion de l’enregistrement d’images relatives à la commission d’une atteinte volontaire à l’intégrité de la personne et exécution d’un travail dissimulé sur plusieurs personnes".

L'affaire avait débuté en octobre 2020, avec quatre premières mises en examen, notamment à l'encontre des producteurs "Mat Hadix" et "Pascal OP". Parmi ces quatre personnes mises en examen, au moins deux sont des acteurs professionnels.

Certaines vidéos montrent des femmes explicitement non-consentantes. Selon une source proche de l'enquête, une cinquantaine de victimes ont été identifiées.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Pornographie

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.