Polémique après une phrase de l’archevêque de Paris sur la "déviance des mœurs"

Le cardinal André Vingt-Trois a donné une messe à Notre-Dame de Paris en hommage au prêtre Jacques Hamel, tué lors des attentats de Saint-Etienne-du-Rouvray. Mais l'homélie a digressé jusqu'à déclencher une polémique autour du mariage pour tous.

(Le cardinal Vingt-Trois, archevêque de Paris, devant la cathédrale Notre-Dame de Paris © AFP / DOMINIQUE FAGET)

Près de 1500 personnes ont assisté mercredi à une messe donnée Notre-Dame de Paris en hommage à Jacques Hamel, le prêtre assassiné lors de l'attentat de Saint-Etienne-du-Rouvray. Mais l’hommage a été entaché quand André Vingt-Trois, archevêque de Paris, a parlé du "silence des élites devant les mœurs et légalisation des déviances ". Un message relayé en live sur son compte Twitter et largement critiqué. Certains internautes y ont vu une critique du mariage homosexuel.

(©)

A LIRE AUSSI ►►►  Saint-Etienne-du-Rouvray : le cardinal André Vingt-Trois appelle à "la paix et la sérénité"

Pour Yohann Roszéwitch, ancien président de SOS Homophobie, le cardinal évoque bien le mariage pour tous.

"Il vise ce que lui définit comme une déviance des mœurs qui aurait été légalisé. Donc la gestation pour autrui, il peut considérer cela comme une déviance des mœurs, mais ça n’a pas été légalisé. A priori, c’est effectivement le mariage pour tous qu’il visait."

La déléguée du Cardinal à la communication pour le diocèse de Paris Karine Dalle a, depuis, retiré le tweet par souci "d’apaisement ". Mais il a déclaré que l’archevêque ne ciblait aucune mesure en particulier, surtout pas le mariage pour les couples homosexuels. Elle a également ajouté qu’André Vingt-Trois assumait parfaitement l'intégralité de ses propos.

Polémique après une phrase de l’archevêque de Paris sur la "déviance des mœurs" - Un reportage de Yasmina Adila pour France Info
--'--
--'--