PMA : le projet de loi transmis au Conseil d'État

Le projet d'ouverture de la PMA à toutes les femmes annoncé par le gouvernement a été transmis au Conseil d'État. Le texte autoriserait notamment la congélation des ovocytes.

FRANCE 3

Jusqu'ici réservée aux couples hétérosexuels, la procréation médicalement assistée (PMA) va être élargie. Le gouvernement veut la rendre accessible à toutes les femmes. Dès l'âge de 30 ou 32 ans, elles pourront conserver leurs ovocytes grâce à la congélation. Par ailleurs, cet acte médical sera remboursé par la sécurité sociale jusqu'à 43 ans. Enfin, l'enfant pourra avoir accès à son dossier et connaître l'identité du donneur, si ce dernier le souhaite, à sa majorité. Selon les associations favorables à la PMA, cette réforme met fin à la discrimination envers les femmes.

Les Français plutôt favorables

De son côté, La Manif pour tous regrette cette décision qui selon elle, ne tient pas compte de la consultation des États généraux de la bioéthique.Selon un sondage réalisé en mai dernier par l'Ifop, 64% des Français sont favorables à la PMA pour les couples de femmes et 66% pour les femmes célibataires. 

Le JT
Les autres sujets du JT
La baisse des naissances se confirme en 2019, mais à un rythme ralenti : 12 000 bébés en moins l\'an dernier, après 14 000 de moins en 2017, 15 000 en 2016 et 20 000 en 2015. (Photo d\'illustration)
La baisse des naissances se confirme en 2019, mais à un rythme ralenti : 12 000 bébés en moins l'an dernier, après 14 000 de moins en 2017, 15 000 en 2016 et 20 000 en 2015. (Photo d'illustration) (WALTRAUD GRUBITZSCH / DPA-ZENTRALBILD / AFP)