Pédophilie : l'Église à l'écoute des victimes des prêtres

France 2 est partie à la rencontre de victimes de prêtres pédophiles qui ont réussi à rompre le silence.

FRANCE 2

Une messe inédite se tient ce lundi 7 novembre à Lourdes (Hautes-Pyrénées). Les évêques de toute la France sont réunis pour demander pardon aux victimes des prêtres pédophiles. À Montpellier (Hérault), une cellule d'écoute a également été mise en place. L'évêché veut entendre les victimes et cela fonctionne. La parole se libère. Des hommes et des femmes se confient, souvent des années après les faits.

"Je me sentais plus coupable que victime"

C'est notamment le cas de cette femme, aujourd'hui âgée de plus de 70 ans. Elle était une adolescente fragile et très investie dans la vie de sa paroisse quand un prêtre a commencé à abuser d'elle. "La première fois, j'avais 16 ans", explique-t-elle. L'emprise a duré 15 ans. Sans jamais parvenir à s'en défaire et sans jamais oser en parler. "Je me sentais plus coupable que victime", confie-t-elle. Comme elle, 15 personnes ont déjà composé le numéro de cette cellule d'écoute. L'étape la plus difficile : oser rompre le silence après parfois plusieurs dizaines d'années de mutisme.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des évêques sont réunis à Lourdes depuis le vendredi 4 novembre pour prier pour les victimes d\'abus sexuels dans l\'Église de France. 
Des évêques sont réunis à Lourdes depuis le vendredi 4 novembre pour prier pour les victimes d'abus sexuels dans l'Église de France.  (LAURENT DARD / AFP)