Cet article date de plus de dix ans.

Patinoire de Longjumeau : NKM répond après sa mise en cause par le Canard Enchaîné

Pour financer en partie la patinoire de noël de Longjumeau, la ville de l'Essonne dont elle est maire, la ministre de l'Ecologie et des Transports a notamment écrit au patron d'Aéroports de Paris (ADP), société sous la tutelle... du ministère des Transports. Un courrier assez appuyé, publié par le Canard Enchaîné. Sur France Info, la ministre balaye d'un revers de la main toute suspicion de conflit d'intérêt.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Franceinfo (Franceinfo)

"Toutes les communes qui sont autour d'aéroports demandent des subventions à Aéroports de Paris", explique Nathalie Kosciusko-Morizet.
Dans un courrier récemment adressé au patron d'ADP, mais aussi à celui de la RATP, la première magistrate de Longjumeau appuyait la demande de subvention de son Comité des fêtes pour financer la patinoire de noël.

Seulement, ADP comme la RATP se trouvent, de fait, sous la tutelle... du ministère des Transports. Difficile, dans ces conditions, de ne pas obtempérer, relevait le Canard Enchaîné dans son édition de mercredi (lire notre article ci-contre).

Sur France Info, la ministre de l'Ecologie et des Transports balaye d'un revers de la main toute suspicion de conflit d'intérêt. Et affirme qu'elle "refuse de céder à ce petit chantage là" au nom de "l'intérêt général" des habitants de sa ville.


Patinoire de Longjumeau : NKM répond après sa mise en cause par le Canard
écouter

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Société

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.