Paris : 22 personnes interpellées en marge du mouvement Nuit debout

De nouvelles violences ont eu lieu dans la nuit de vendredi à samedi à Paris.

France 2

3 000 personnes étaient une nouvelle fois rassemblées la nuit dernière place de la République à Paris pour alimenter le débat citoyen sur le monde de demain. Mais parallèlement, une centaine de casseurs se sont à nouveau affrontés aux forces de l'ordre. 22 personnes ont été interpellées.

Les forces de l'ordre prises pour cible

Les casseurs ont fait irruption soudainement aux abords de la place de la République. Jets de bouteilles, feu de palettes et de poubelles, ils sont une centaine venus un peu après une heure du matin, au moment où la manifestation Nuit debout n'est plus autorisée. Pour la plupart, ils n'ont d'ailleurs aucun lien avec le mouvement. Les forces de l'ordre sont clairement prises pour cible. Rue par rue, CRS et gendarmes mobiles font tomber les barrages des casseurs. Les affrontements vont durer trois heures, sous l'œil de riverains exaspérés par les débordements. Ce samedi matin, le calme est revenu sur la place de la République et dans le quartier, mais les dégâts sont importants. Depuis quelques jours, les débordements se multiplient avec à chaque fois plus de violences.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des manifestants de la Nuit debout, le 11 avril 2016 à Paris.
Des manifestants de la Nuit debout, le 11 avril 2016 à Paris. (RODRIGO AVELLANEDA / ANADOLU AGENCY / AFP)