Nuit debout : une voiture de police incendiée lors d'incidents place de la République

Douze personnes ont été interpellées et placées en garde à vue après ces heurts.

Des manifestants de Nuit debout font face à la police place de la République, à Paris, le 18 avril 2016.
Des manifestants de Nuit debout font face à la police place de la République, à Paris, le 18 avril 2016. (PHILIPPE LOPEZ / AFP)

Nouveaux incidents place de la République, à Paris. Douze personnes ont été placées en garde à vue après des heurts entre les forces de l'ordre et une centaine d'individus, dans la nuit du vendredi 22 au samedi 23 avril, en marge du mouvement Nuit debout. Une voiture de police a été incendiée pendant ces échauffourées.

Les affrontements ont débuté "peu après minuit, quand des individus constitués en cortège ont voulu quitter la place de la République", selon une source policière. Les forces de l'ordre, qui tentaient de barrer le passage au groupe d'une "centaine de personnes", ont essuyé des jets de projectiles. La situation est finalement revenue au calme "aux alentours de 2 heures".

De nouveau heurts après une semaine de calme

La place de la République était restée calme cette semaine, après plusieurs incidents en marge de manifestations sauvages. Une centaine de personnes ont notamment brûlé des palettes et des détritués avant de lancer des projectiles sur les forces de l'ordre, dans la nuit du vendredi 15 au samedi 16 avril. Vingt-et-une personnes ont été interpellées après ces incidents.

Les partisans de Nuit debout se sont installés place de la République le 31 mars dernier. Depuis le début du mouvement, 36 personnes ont été arrêtées et 35 ont été placées en garde à vue, a indiqué la Préfecture de police samedi 16 avril.