VRAI OU FAKE : quelle quantité de déchets nucléaires en France ?

Publié
VRAI OU FAKE : quelle quantité de déchets nucléaires en France ?
FRANCEINFO
Article rédigé par
M. Gracia, L. Lemoigne - franceinfo
France Télévisions

En France, le nucléaire est désormais considéré comme une énergie incontournable pour la transition écologique par Bruxelles. Pourtant, ses détracteurs rappellent qu’on oublie un peu vite les déchets produits. Comment sont-ils traités et enfouis ? Nos vérificateurs se sont rendus à la centrale de la Hague (Manche).

Quelle quantité représentent les déchets nucléaires ? Si le combustible enfoui ne constitue qu'une infime partie des déchets, d'autres sont produits à long terme. 

Les pronucléaires assurent que les déchets radioactifs prennent peu de place. Mais quelle volume représentent-ils réellement ? En Normandie, l'entreprise Orano s'occupe de l'uranium qui vient des réacteurs nucléaires. Là, le combustible est placé dans des piscines pour refroidir. La radioactivité est très élevée, mais elle est contenue grâce à l'eau. Seule la partie la plus dangereuse du combustible est considérée comme un déchet par la société, ce qui représente 4 % du volume total du déchet. Les 96 % restants peuvent être réutilisés.  

Des déchets de structure et de machine 

Les déchets ultimes sont ensuite conditionnés dans du verre avant d'être entreposés dans un hangar rempli de puits, qui ne représentent qu'un volume réduit de ces résidus. En plus du combustible, les déchets de la structure métallique sont enfouis en France. Ceux-ci nécessitent aussi un entreposage dans des conteneurs. Enfin, s'ajoutent les déchets technologiques des machines, qui sont plus importants.  

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.