VIDEO. Incendie à bord d'un sous-marin nucléaire russe

Le "Tomsk", qui subissait des réparations en Extrême-Orient, a pris feu. Mais il n'y a eu ni blessé, ni risque de fuite radioactive, assurent les autorités.

REUTERS

Un incendie a fait rage pendant cinq heures dans un sous-marin nucléaire russe en réparation sur un chantier naval du port de Bolchoï Kamen, à 25 km de Vladivostok, en Extrême-Orient russe, lundi 16 septembre. Les autorités assurent qu'il n'y a eu ni blessé, ni risque de fuite radioactive. 

Le ministère russe de la Défense, cité par l'agence Interfax, affirme que le réacteur nucléaire du Tomsk est éteint et que ses armements ont été débarqués. Une source proche de la marine russe, citée par l'agence Interfax, assure toutefois qu'un navire à même de mesurer la radioactivité a été dépêché. Selon un officiel russe cité par l'agence de presse RIA, l'incendie a été provoqué par une réparation au chalumeau dans un ballast. 

En décembre 2011, un incendie était survenu sur la coque du sous-marin nucléaire K-84 Ekaterinbourg, lui aussi en réparation dans un chantier naval du nord-ouest de la Russie. Il y avait eu neuf blessés. Et déjà, Moscou avait affirmé qu'il n'y avait pas de missiles à bord. Des sources anonymes avaient par la suite déclaré à un magazine généralement bien informé que cela était faux.

Capture d\'écran d\'une vidéo montrant l\'incendie d\'un sous-marin nucléaire russe en réparations sur un chantier naval du port de Bolchoï Kamen (Russie), le 16 septembre 2013.
Capture d'écran d'une vidéo montrant l'incendie d'un sous-marin nucléaire russe en réparations sur un chantier naval du port de Bolchoï Kamen (Russie), le 16 septembre 2013. (REUTERS / FRANCETV INFO)