Cet article date de plus de cinq ans.

La centrale nucléaire de Fessenheim à l'arrêt jusqu'au 3 janvier 2017

La centrale nucléaire de Fessenheim, située dans le Haut-Rhin, est à l'arrêt jusqu'au 3 janvier 2017. Le réacteur numéro 1 doit subir des contrôles, quant au numéro 2, il ne fonctionne plus depuis juin. Cet arrêt fait suite à une demande de l'Autorité de sûreté nucléaire.

Article rédigé par
Radio France
Publié
Temps de lecture : 1 min.
La centrale de Fessenheim (Haut-Rhin), le 8 décembre 2015. (PATRICK SEEGER / DPA / AFP)

La centrale nucléaire de Fessenheim, dans le Haut-Rhin, ne fonctionnera pas pendant trois semaines. Son redémarrage est prévue pour le 3 janvier 2017. Le réacteur numéro 1 a été arrêté pour des contrôles sur les générateurs de vapeur. Le réacteur 2 est, quant à lui, à l'arrêt depuis le mois de juin.

En octobre, l’Autorité de sûreté nucléaire (ASN) avait demandé au gérant, EDF, de procéder dans un délai de trois mois à des vérifications sur les générateurs de vapeur de cinq réacteurs nucléaires, dont le réacteur n°1 de Fessenheim. Durant ces trois semaines d'arrêt, des tests vont être effectués pour contrôler un défaut sur les générateurs de vapeur du réacteur numéro 1.

Cet arrêt a lieu alors que la justice se penche, à la demande de plusieurs associations, dont Greenpeace, sur des dysfonctionnements que ce dernières imputent à EDF et à Areva. Elles les accusent d'avoir dissimulé l'anomalie détectée sur le réacteur nucléaire numéro 2 et de mettre en danger délibérément la vie d'autrui. En 2011, la centrale de Fessenheim avait déjà été arrêtée pendant 102 jours.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Nucléaire

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.