Essais nucléaires : l'Assemblée lève un frein à l'indemnisation des victimes

Hier, jeudi 9 février, l'Assemblée nationale a supprimé un frein à l'indemnisation des victimes des essais nucléaires en Polynésie française.

Voir la vidéo
FRANCE 3

193 essais nucléaires en Polynésie française de 1966 à 1996. Et 14 essais au Sahara au début des années 60. À l'époque, les protections des militaires et des personnels travaillant sur sites n'étaient pas toujours très protectrices. Et nombre de ces hommes ont développé des maladies radio-induites que la République a longuement ignorées.

Peu de vétérans sont indemnisés

Au début des années 2000, ces vétérans de la Polynésie et du Sahara se regroupent en association pour que l'État reconnaisse sa responsabilité et les indemnisent. En 2009, ils obtiennent la promesse d'une loi à l'initiative du ministre de la Défense, qui crée un comité d'indemnisation des victimes. Mais la loi est si restrictive que très peu de vétérans sont indemnisés. Hier, jeudi 9 février, à l'Assemblée nationale, les députés ont fait tomber ces restrictions.

Le JT
Les autres sujets du JT
L\'hemicycle lors des questions au gouvernement a l\'Assemblee Nationale, en février 2017.
L'hemicycle lors des questions au gouvernement a l'Assemblee Nationale, en février 2017. (MAXPPP)