EDF va voler au secours d'Areva

Le chef de l'État s'est réuni avec le Premier ministre et les ministres de l'Économie, de l'Écologie et des Affaires étrangères, ce mercredi 3 juin.

FRANCE 2

Alors qu'Areva a récemment perdu des milliards d'euros, le gouvernement s'est penché sur l'avenir du géant du nucléaire français, ce mercredi 3 juin.  Le chef de l'État s'est ainsi réuni en huis clos avec le Premier ministre et les ministres de l'Économie, de l'Écologie et des Affaires étrangères.

Le consommateur va-t-il payer ?

Ensemble, le président et les ministres ont tranché. EDF deviendra bien actionnaire majoritaire pour les réacteurs. En contrepartie, l'entreprise versera 2 milliards d'euros à Areva. Si le gouvernement demande à EDF de mettre la main à la poche, c'est le consommateur d'électricité qui pourrait finalement payer.
De son côté, l'État mettra aussi la main au porte-monnaie. Et pour cause, le secteur est stratégique. En France, les trois quarts de l'électricité proviennent du nucléaire avec des tarifs parmi les moins chers d'Europe.

Le JT
Les autres sujets du JT
Areva a annoncé, le 4 mars 2015, avoir accusé des pertes nettes de 4,834 milliards d\'euros en 2014.
Areva a annoncé, le 4 mars 2015, avoir accusé des pertes nettes de 4,834 milliards d'euros en 2014. (FLORENCE DURAND FLORENCE / SIPA)