Var : l'incendie ne progresse plus grâce à la météo et au travail des pompiers

Publié
Durée de la vidéo : 3 min.
Incendie : le feu ne progresse plus grâce à la météo et au travail des pompiers
France 2
Article rédigé par
D.Schlienger, T.Cuny, S.Lerch, A.Richier, L.Pekez, A.Domyn C.Chabaud, A.Fleurent, Images drone, Chromatella - France 2
France Télévisions

L'incendie dans le département du Var n'est pas maîtrisé, mais il ne progresse plus. 1 200 pompiers sont toujours mobilisés pour éviter un nouveau départ de feu.

Le dernier bilan de l'incendie dans le Var est de deux morts : 26 blessés et plus de 7 000 hectares de forêts détruites. Il faudra sûrement plusieurs années pour retrouver "le paysage d'avant", mais vendredi 20 août, malgré la noirceur des lieux, enfin une lueur d'espoir ce matin. Pour la première fois depuis cinq jours, le front de l'incendie n'avance pas, la terre fume, elle se consume, mais elle ne brûle plus.

"La nuit a été calme"

"La nuit a été particulièrement calme, grâce à des conditions météorologiques favorables. La situation est suffisamment stabilisée pour que l'on puisse dire que l'incendie est stabilisé", déclare Evence Richard, le préfet du Var. Même si les pompiers sont optimistes, il ne faut pas pour autant crier victoire trop vite, comme le rappelle vendredi midi Audrey Richier, journaliste à France Télévisions, envoyée spéciale au Luc (Var). Si les conditions météorologiques restaient à l'identique, avec cette absence de vent, le feu pourrait être rapidement maîtrisé selon les pompiers. Le problème, c'est que dès samedi, la météo annonce la présence d'un vent d'ouest, plus propice à la reprise des flammes. Concernant l'enquête, la piste d'un mégot jeté accidentellement ou criminellement depuis l'aire de Gonfaron se confirme.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Mobilisation des pompiers

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.