VIDEO. Un élu PS plonge dans le noir un "Complément d'enquête" sur le mariage des homos

Ce matin, le journaliste Benoît Duquesne s'est retrouvé dans l'obscurité lors de l'enregistrement de l'émission de France 2, "Complément d'enquête", consacrée au mariage pour tous et à l'homophobie. L'émission était tournée dans la salle des mariages de la mairie du 19e arrondissement de Paris. Le maire, Roger Madec (PS), n'a pas accepté que l'invité soit Frigide Barjot, égérie des opposants au mariage des homos. Au milieu de l'interview, le maire a donc fait couper l'électricité.

Martin Gouesse

TELEVISION – La salle des mariages de la mairie du 19e arrondissement de Paris pour décor et l'invitée plongée dans le noir : c'est ce qui est arrivé ce matin à Benoît Duquesne lors de l'enregistrement de l'émission "Complément d'enquête", pour France 2. Le thème de l'émission était le mariage pour tous et l'homophobie. Parmi les invités, Frigide Barjot, égérie des opposants au mariage pour tous, qui se présente comme " l'attachée de presse de Jésus".

Benoît Duquesne avait donné une liste d'invités au maire, qui connaissait également les sujets et l'angle de l'émission. Mais, explique le journaliste," dans ce genre d'émission on affine les plateaux jusqu'au dernier moment". Tout était prêt pour enregistrer l'émission quand, hostile à ce que l'entretien avec Frigide Barjot ait lieu, le maire a appelé le présentateur et "d'entrée, il s'est montré agressif, en expliquant que ça ne se ferait jamais dans SA mairie. Je ne savais que ce monsieur était propriétaire de la mairie", nous a dit le journaliste de France 2, en ajoutant "qu'en douze ans d'émission c'est la première fois qu'il est face à un tel agissement". Du coté de la mairie, Roger Madec (PS) a écrit au président de France Télévisions afin de protester contre cette interview, et s'est expliqué sur le Huffingtonpost.

"Ce matin, nous nous sommes retrouvés devant le fait accompli quand nous avons appris que Frigide Barjot serait interviewée dans nos locaux. Le maire a considéré que l'accord n'était pas respecté et que les équipes de l'émission avaient été malhonnêtes. Il a donc demandé que l'interview ne soit pas enregistrée dans la mairie, ce que l'équipe de tournage a refusé. Après plusieurs échanges téléphoniques entre des responsables de la mairie et de "Complément d'enquête", et un échange assez vif entre Benoît Duquesne et Roger Madec, l'équipe ne voulait toujours pas abandonner son tournage. Le maire a donc fait couper l'électricité."

L'émission est diffusée ce soir à 22h15 sur France.

Benoît Duquesne à Paris, le 27 août 2009.
Benoît Duquesne à Paris, le 27 août 2009. (MARTIN BUREAU / AFP)