VIDEO. NKM : en cas de retour de la droite, "on ne va pas démarier les gens"

La candidate à la primaire UMP pour la mairie de Paris ne croit pas à une abrogation de la loi, contrairement à certaines personnalités de son parti.

Cette vidéo n'est plus disponible

Nathalie Kosciusko-Morizet, candidate à la primaire de l'UMP pour la mairie de Paris, a balayé la possibilité de révoquer la loi sur le mariage pour tous, si la droite revient au pouvoir. "Je fais partie de ceux qui pensent qu'on n'abroge pas une loi de ce genre", a souligné la députée UMP sur BFMTV, mardi 30 avril. "Ce n'est pas vrai qu'on va démarier les gens, ce n'est pas vrai qu'il y a des enfants qui ont été adoptés qui ne seront plus adoptés."

"Je crois qu'on gagne toujours à dire la vérité aux gens. Je pense qu'en 2007, on avait annoncé qu'on ferait l'union civile, on aurait dû le faire", a insisté l'ancienne ministre, qui reconnaît défendre "des positions qui ne sont pas majoritaires" dans son parti. "Ceux qui disent : on abrogera la loi et on démariera les gens, ne disent pas la vérité."

Nathalie Kosciusko-Morizet, candidate à la primaire UMP pour la mairie de Paris, le 26 avril 2013 à Paris.
Nathalie Kosciusko-Morizet, candidate à la primaire UMP pour la mairie de Paris, le 26 avril 2013 à Paris. (FRANCOIS GUILLOT / AFP)