Mariage pour tous : bête noire des anti, Pierre Bergé est-il devenu gênant pour son camp ?

L'actionnaire du "Monde" s'est dit "scandalisé" après la publication d'une publicité pour La Manif pour tous dans le quotidien. Pour autant, rend-il service à la cause LGBT ? Pas si sûr.

Pierre Bergé lors d\'une conférence de presse à Marrakech (Maroc), le 25 novembre 2010. 
Pierre Bergé lors d'une conférence de presse à Marrakech (Maroc), le 25 novembre 2010.  (ABDELHAK SENNA / AFP)

Pierre Bergé ne plaît pas à tout le monde. L'homme d'affaires engagé, actionnaire du Monde, est devenu la bête noire des opposants au mariage pour tous. Electron libre, celui qui est aussi président du Sidaction a un goût prononcé pour les déclarations polémiques, quitte à embarrasser son propre camp. Dernière en date, sa réaction à la vue d'une page entière de publicité de La Manif pour tous dans Le Monde daté du jeudi 11 avril. L'actionnaire du quotidien s'est dit "scandalisé".

Une double page du \"Monde\" daté du 11 avril 2013.
Une double page du "Monde" daté du 11 avril 2013. (LE MONDE / FRANCETV INFO)

En découvrant cette page commerciale achetée par le collectif mené par Frigide Barjot, Pierre Bergé a fait part de sa "honte" sur Twitter, jugeant cette publicité "contraire aux valeurs de ce journal". Il affirme, cinglant, que "ceux qui l'ont acceptée ne sont pas dignes de travailler dans ce journal". Aussitôt, sur Twitter, les opposants au mariage pour tous s'en sont pris à lui. Christine Boutin a ainsi regretté un "enterrement de la liberté de la presse" et dénoncé une gauche "libertaire" qui "rime avec totalitaire".

La tête de Turc des anti-mariage pour tous

Militant de la première heure du mariage pour tous, soutien de François Hollande, Pierre Bergé suscite souvent des réactions violentes chez les opposants à la loi. Ainsi, le chroniqueur réactionnaire Eric Zemmour voit en lui le "maître" d'un "lobby gay" "qui finance depuis vingt ans tous les groupes qui s’agitent". Une simple recherche sur Google montre que l'argument du "grand argentier" d'un "lobby gay" est repris par un grand nombre de sites et de blogs (certains ouvertement de droite, parfois proches des extrêmes, d'autres catholiques) en lutte contre le mariage pour tous.

Il faut dire que Pierre Bergé est réputé pour son franc-parler et son goût pour la provocation. Ainsi, le 16 décembre, il déclenche un tollé en déclarant à propos de la gestation pour autrui (GPA) : "Louer son ventre pour faire un enfant ou louer ses bras pour travailler à l'usine, quelle différence ?" Une déclaration condamnée par une large partie de la droite comme de la gauche, ainsi que par les organisations féministes. Le collectif La Manif pour tous s'en empare. La phrase est imprimée sur ses tracts et les porte-parole du mouvement ne perdent pas une occasion de la rappeler. Lors du débat à l'Assemblée nationale, les députés UMP les plus virulents contre le projet de loi ont cité ces propos de Pierre Bergé à de nombreuses reprises, forçant le gouvernement à rappeler son opposition à la GPA.

Autre accrochage entre Pierre Bergé et La Manif pour tous : le 17 mars, l'homme d'affaires a relayé – puis effacé – ce tweet : "Vous me direz, si une bombe explose le 24 mars sur les Champs à cause de la Manif pour tous, c'est pas moi qui vais pleurer." Le collectif a porté plainte contre Pierre Bergé pour "incitation à commettre un acte de terrorisme".

Le caillou dans la chaussure des partisans de la loi

Mais l'actionnaire du Monde ne fait non plus l'unanimité chez les partisans du mariage pour tous. Certes, il soutient et défend les causes LGBT depuis des années, a financé pendant dix-huit ans le mensuel gay et lesbien Têtu, a aussi beaucoup aidé Act Up et le Sidaction. Pour autant, les associations de défense des droits des LGBT récusent tout financement extravagant. "Chaque association publie son bilan et ses comptes, ce n'est pas opaque", indique la responsable d'une association. Un dirigeant associatif renchérit : "On est dans le fantasme. Où sont les milliards et les millions ? Cela se verrait. D'ailleurs, l'emploi du terme 'lobby' n'est pas un hasard, cela rappelle l'accusation faite aux juifs." Un autre responsable associatif s'amuse : "S'il n'a pas pu empêcher la publication de cette publicité de la Manif pour tous, c'est bien la preuve qu'il n'a pas ce pouvoir 'gay' qu'on lui prête."

Pour d'autres militants des droits des LGBT, Pierre Bergé "ne rend pas service à la cause" avec ses "prises de parole intempestives" et ses initiatives controversées. Sa sortie sur la GPA reste en travers de la gorge de nombreux militants : "Il nous a tiré une balle dans le pied en offrant cette phrase comme du pain bénit à nos opposants." "Il aurait dû se taire", confie le responsable d'une association LGBT. Et, le 27 janvier, Pierre Bergé a exaspéré de nombreux partisans du mariage pour tous en organisant une soirée de soutien au projet de loi au théâtre du Rond-Point, en présence de nombreuses personnalités, dont Valérie Trierweiler. "C'était Cannes cette soirée, le triomphe de l'entre-soi. Qui plus est le même jour que notre grande manifestation pour l'ouverture du mariage, enrage un dirigeant associatif. On ne peut pas dire que ça nous ait été d'une grande aide."