Cet article date de plus de sept ans.

L'ULM du militant anti François Hollande se plante en bord de piste

Le jeune homme, militant de la Manif pour tous, n'est pas blessé mais son initiative contre le président prend un sérieux coup d'arrêt. 

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Capture d'écran Google Maps du Chateau d'Ollone en Vendée, où s'est crashé, le 13 août 2013, l'ULM du militant de la Manif pour tous tractant contre François Hollande.  ( FRANCETV INFO)

C'est un sérieux coup d'arrêt pour ce jeune homme qui comptait survoler les plages de la côte Atlantique avec son ULM tractant une banderole "Hollande démission!" (en photo dans un tweet de ses soutiens ci-dessous). David van Hemelryck, militant de la Manif pour tous, contre le mariage des personnes du même sexe, a raté son décollage, mardi 13 août, rapporte, samedi 17, Ouest France

"L’ULM a décroché et est tombé en bordure de la piste" de l’aérodrome du Château-d’Olonne (Vendée), raconte le quotidien régional qui précise que le pilote de 34 ans est parfaitement indemne, contrairement à son ULM. Pour autant, le militant ne compte pas s'arrêter là et espère reprendre ses pérégrinations avec une étape à La Baule dès que les réparations sur son appareil auront été effectuées. 

"Depuis plusieurs mois je suis choqué d'avoir un président qui répète inlassablement qu'il a raison contre tout le monde", avait-il confié au Lab d'Europe 1. Accompagné d'une douzaine d'autres personnes, il a lancé une pétition afin de demander un référendum d'initiative partagée. Il leur faudrait 4 millions de signature pour qu'une telle démarche aboutisse précise Le Point.fr de son côté. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.