Cet article date de plus de neuf ans.

Des milliers de partisans du mariage pour tous célèbrent leur victoire à la Bastille

En présence de plusieurs personnalités politiques, les drapeaux arc-en-ciel ont envahi la place parisienne mardi soir.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Des participants au Concert pour tous, événement célébrant la loi sur le mariage pour tous, rassemblés le 21 mai 2013 place de la Bastille, à Paris. (KENZO TRIBOUILLARD / AFP)

Plusieurs milliers de personnes se sont rassemblées, mardi 21 mai au soir, place de la Bastille à Paris, pour assister au concert gratuit célébrant la loi sur le mariage pour tous. Sous un ciel menaçant, la foule brandissait de nombreux drapeaux français et arc-en-ciel distribués par les organisateurs de cet événement baptisé "Concert pour tous".

Le maire de Paris Bertrand Delanoë, la ministre déléguée chargée de la Famille Dominique Bertinotti, l'ancien ministre socialiste Jack Lang, le premier secrétaire du PS Harlem Désir et des responsables associatifs ont assisté à une partie du concert dont les têtes d'affiche était l'artiste franco-britannique Mika, Jérôme Daran, Mademoiselle K ou HK et les Saltimbanques.

"Un moment historique"

"Il nous reste beaucoup de travail, les préjugés ont la vie dur", a déclaré sur scène Nicolas Gougain, le porte-parole d'Inter-LGBT, fédération des principales associations de défense des droits des homosexuels. Envoyons un message fort pour dire qu'il faut en finir avec toutes les discriminations. Les mentalités vont évoluer avec le temps. Je suis extrêmement confiant là-dessus." Egalement monté sur la scène, le président du Mouvement unitaire progressiste (MUP), Robert Hue, a salué "un moment historique pour la République", suscitant les acclamations de la foule.

Ce concert a eu lieu un mois après l'adoption par le Parlement de la loi Taubira ouvrant le mariage et l'adoption aux couples de même sexe et quelques jours après sa validation par le Conseil constitutionnel. Dimanche 26 mai, ce sont les opposants à la réforme qui se donnent rendez-vous à Paris pour une manifestation nationale. Mardi, l'un de ces opposants, un essayiste d'extrême droite qui avait violemment dénoncé le mariage pour tous, s'est donné la mort à l'intérieur de la cathédrale Notre-Dame de Paris.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Mariage et homoparentalité

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.