Bioéthique : le gouvernement pose la question de l'insémination artificielle avec donneur

La procréation médicalement assistée (PMA) sera-t-elle autorisée en France ? Pour ouvrir le débat, Emmanuel Macron avait dit attendre l'avis du Comité Consultatif National d'Éthique (CCNE), qui vient de se prononcer en faveur de la PMA pour les couples de femmes et les femmes célibataires.

Cette vidéo n'est plus disponible

Le Comité Consultatif National d'Éthique dit oui à l'insémination artificielle avec donneur (IAD). La PMA pour toutes les femmes, qu'elles soient célibataires, en couple, hétérosexuelles ou homosexuelles. Cet avis était très attendu, en particulier par les couples de femmes.

Un avis scruté par le gouvernement

"On tient compte de l'évolution de l'état de la pensée de la société. On a trouvé qu'il y avait un certain nombre de demandes qui existaient, à la fois de couples de femmes ou de femmes seules. Il faut que ce soit encadré, il faut que ça rentre dans le modèle français, il faut qu'il y ait une prise en charge à la fois de la Sécurité sociale, mais probablement aussi avec une participation individuelle", explique Jean-François Delfraissy, le président du CCNE. Le gouvernement devrait s'inspirer de cet avis pour une nouvelle loi de bioéthique l'année prochaine.

Le JT
Les autres sujets du JT
Les couples lesbiens revendiquent le droit d\'accès à la PMA, comme les couples hétérosexuels. Image d\'illustration.
Les couples lesbiens revendiquent le droit d'accès à la PMA, comme les couples hétérosexuels. Image d'illustration. (MAXPPP)