De moins en moins de mariages dans l'Hexagone

Le nombre de mariages célébrés en France n'a jamais été aussi bas depuis l'après-guerre, selon une étude de l'Insee publiée jeudi 12 février.

FRANCE 2

Le nombre de célibataires a plus que doublé ces trente dernières années. Les mariages célébrés en France ont même atteint leur plus bas niveau historique depuis 1950. Avec 231 225 mariages en 2013, dont plus de 7 300 mariages homosexuels, le nombre d'unions est au plus bas depuis l'après-guerre, selon une étude de l'Insee publiée jeudi 12 février.

Du côté des remariages, la tendance est à la hausse

Pourtant, la population âgée de 20 à 59 ans a régulièrement augmenté depuis l'après-guerre et ce jusqu'en 2006. Les femmes se marient plus tardivement qu'avant. En 2013, l'épouse en premier mariage avait en moyenne un peu plus de 30 ans, contre 23 ans en 1980. En cause ? L'implication grandissante des femmes dans le monde des études et du travail.
Du côté des remariages, la tendance est plutôt à la hausse. Les Français sont de plus en plus nombreux à convoler en secondes noces. Les remariages représentaient 20% des unions en 2013, contre 8% en 1972.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le mariage entre Dominique et Mohammed, validé et contesté à deux reprises, a finalement été confirmé, le 28 janvier, par la Cour de cassation (photo d\'illustration).
Le mariage entre Dominique et Mohammed, validé et contesté à deux reprises, a finalement été confirmé, le 28 janvier, par la Cour de cassation (photo d'illustration). ( MAXPPP)