VIDEO. Manuel Valls condamne la montée en puissance d'un "nouvel antisémitisme"

Lors d'une intervention saluée mercredi par l'ensemble des députés de l'Assemblée, le Premier ministre a fustigé les "groupes radicaux et extrémistes" présents lors des manifestations pro-palestiniennes.

Voir la vidéo
LCP
avatar
franceinfoFrance Télévisions

Mis à jour le
publié le

Un discours salué par l'ensemble de l'Hémicycle. À l'Assemblée nationale, Manuel Valls a dénoncé la montée en puissance d'un "nouvel antisémitisme" en France dissimulé derrière un "antisionisme de façade", mardi 23 juillet. Le tout sous une pluie d'applaudissements des députés, qu'ils soient de droite ou de gauche.

Le Premier ministre faisait référence aux violences lors des manifestations contre l'intervention israélienne à Gaza, qui ont eu lieu à Paris et à Sarcelles le week-end dernier. Pointant des "groupes radicaux et extrémistes" dans les protestations, il a toutefois tenu à éviter "l'amalgame entre cette minorité et ceux qui manifestent".

"Quand on est un élu, on fait attention où on manifeste"

Manuel Valls a ensuite critiqué les élus qui se sont rendus à des manifestations pro-palestiniennes interdites, visant, sans le citer, le maire écologiste du 2e arrondissement de Paris, Jacques Boutault.

"Quand on est un élu de la République, quand on est un maire d'arrondissement, on fait attention là où on met les pieds et là où on manifeste", a-t-il martelé.

Le Premier ministre Manuel Valls lors des questions au gouvernement à l\'Assemblée nationale, le 36 juin 2014
Le Premier ministre Manuel Valls lors des questions au gouvernement à l'Assemblée nationale, le 36 juin 2014 (FRANCOIS GUILLOT / AFP)