Manifestation pro-palestinienne à Paris : trois ans de prison ferme pour un des casseurs de Barbès

L'homme, âgé de 32 ans et connu des services de police, avait détruit une camionnette de la RATP lors des débordements.

Un véhicule de la RATP incendié en marge d\'une manifestation pro-palestinienne à Paris, le 19 juillet 2014.
Un véhicule de la RATP incendié en marge d'une manifestation pro-palestinienne à Paris, le 19 juillet 2014. (FRANCOIS GUILLOT / AFP)

Un des casseurs de la manifestation pro-palestinienne, qui a dégénéré à Paris, le 19 juillet, dans le quartier de Barbès, a été condamné à trois ans de prison ferme, selon Le Parisien, jeudi 7 août. L'homme a été identifié par la sûreté territoriale de Paris, grâce aux images de vidéosurveillance et à des photos prises lors des affrontements.

"Connu des services de police, il a détruit la camionnette de la Régie [de la RATP] à coups de barre de fer avant de l'incendier", raconte le quotidien francilien qui affirme que les dégâts sont estimés à près de 26 000 euros. Agé de 32 ans, cet homme avait été interpellé lundi 4 août et placé en garde à vue avant d'être jugé en comparution immédiate. Une quarantaine de personnes avaient été interpellées à l'issue des débordements, mais les enquêteurs continuent à remonter la piste des casseurs.