Cet article date de plus de quatre ans.

Vidéo Policiers attaqués : une profession indignée après l'agression de Viry-Châtillon

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
Policiers attaqués : une profession indignée
FRANCE 2
Article rédigé par
France Télévisions

Les policiers sont à cran et le font savoir. En ce mardi 11 octobre, ils manifestent en silence devant les commissariats de France.

À Toulouse, Marseille, Evry... D'un bout à l'autre de la France, devant les commissariats, le silence des policiers pour exprimer leurs colères. "L'hostilité envers les forces de l'ordre est de plus en plus grave, de plus en plus marquée, c'est insupportable", s'exprime un membre du syndicat SGP-Police-FO, mardi 11 octobre.

A Savigny-sur-Orge, où travaillait le jeune policier grièvement blessé samedi, quelques habitants sont venus témoigner leurs soutiens , choqués par la violence de l'attaque . "Ils sont venus par dizaine pour tuer, c'était leur but , nous sommes atterrés" raconte une habitante.

Un ras-le-bol de la profession

Les policiers eux, estiment ne plus avoir les moyens de faire leur travail . "Aujourd'hui, c'est impossible pour deux ou trois policiers d'aller procéder à un contrôle dans une cité sensible", raconte Rudy Manna, membre du syndicat Alliance. Une matinée de mobilisation qui marque le ras-le-bol d'une profession profondément choquée par l'attaque de quatre de leurs collègues.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.