Police : un accord sur la hausse des salaires

Après une journée de mobilisation, les fonctionnaires de police ont obtenu un accord du gouvernement sur la revalorisation des salaires.

FRANCE 3

La négociation n'aura pas été très longue. Deux rendez-vous entre les syndicats de police et le ministre de l'Intérieur auront suffi pour aboutir à un accord mercredi 19 décembre. Les policiers obtiennent une augmentation graduelle de salaire et de leur prime de risque : 120 à 150 euros par mois d'ici à janvier 2020. Une "preuve de la reconnaissance de l'État", a déclaré Jean-Claude Delage, secrétaire général du syndicat Alliance police. Une augmentation pour les 135 000 policiers, dont pourraient bénéficier les 95 000 gendarmes, promet le ministère.

Des policiers appellent à continuer la mobilisation

Cette augmentation a été obtenue après une opération "journée noire" mercredi 19 décembre dans les commissariats. Mais ces avancées restent encore insuffisantes pour certains policiers non syndiqués, qui appellent à manifester jeudi soir. "C'est une carotte ! On attendait de meilleures conditions de travail, des meilleurs locaux", s'indigne le représentant de l'association Mobilisation des policiers en colère. Les négociations doivent reprendre dès janvier, notamment sur le paiement des plus de 22 millions d'heures supplémentaires cumulées par les policiers.

Le JT
Les autres sujets du JT
\"Le malaise de la police, ça fait 10 ans qu\'il est à son apogée\", dénonce Perrine Sallé. En 2008, ils manifestaient déjà leur colère aux côtés des fonctionnaires hospitaliers et territoriaux. 
"Le malaise de la police, ça fait 10 ans qu'il est à son apogée", dénonce Perrine Sallé. En 2008, ils manifestaient déjà leur colère aux côtés des fonctionnaires hospitaliers et territoriaux.  (BERTRAND GUAY / AFP)