Police : la grogne continue

Le mouvement de grogne se poursuit malgré les propositions faites mercredi 26 octobre par Bernard Cazeneuve, de nouvelles manifestations ont été organisées.

FRANCE 2

Comme une colère qui ne s'éteint pas, ils étaient plus d'un millier de policiers cette nuit du jeudi 27 octobre dans les rues de Lyon (Rhône). Toujours aussi déterminés en dépit des annonces faites par le ministère de l'Intérieur. Des policiers qui se disent exaspérés par la vétusté de leur matériel. Le ministre promet de nouveaux équipements, mais pour eux, le compte n'y est pas. "On tourne avec des véhicules qui ont 200 000 kilomètres, on n’a même pas de quoi faire le plein d'essence dans nos véhicules le soir quand on patrouille", explique Anthony, gardien de la paix.

Les pompiers à leurs côtés

Une fois encore la justice est pointée du doigt, la grogne redouble quand le cortège passe devant le tribunal. Aux côté des policiers, une autre corporation : les pompiers, solidaires du mouvement. Une manifestation sans bannière syndicale, les organisations semblent encore débordées par cette colère.

Le JT
Les autres sujets du JT
Manifestation de policiers le 26 octobre 2016 à Lyon
Manifestation de policiers le 26 octobre 2016 à Lyon (ROMAIN LAFABREGUE / AFP)