Paris : les policiers en colère manifestent devant le Louvre

Depuis le 17 octobre, les policiers manifestent presque toutes les nuits. Hier soir, mardi 1er novembre, ils étaient plusieurs centaines devant la pyramide du Louvre à Paris. 

France 2

Les jours passent, mais la mobilisation des policiers ne faiblit pas. Hier soir, mardi 1er novembre, ils étaient plusieurs centaines devant la pyramide du Louvre à Paris. Les annonces de Bernard Cazeneuve, ils les jugent insuffisantes. Ils veulent du concret : plus de moyens et une réforme de la légitime défense. Une contestation qui a désormais des porte-parole. Guillaume est l'un des organisateurs, c'est l'un des premiers à avoir accepté de parler à visage découvert malgré le droit de réserve.

Un porte-parole convoqué par l'IGPN

Il risque d'en payer le prix. Il est convoqué demain, jeudi 3 novembre, par l'IGPN, la police des polices. "J'ai pas hésité à porter les revendications de collègues et c'est ce qu'on me reproche aujourd'hui, de m'être exprimé", explique Guillaume, fonctionnaire de la BAC. Tous ici le promettent, ils sont prêts à manifester leur soutien au policier convoqué par l'IGPN afin qu'il ne soit pas sanctionné.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des policiers en colère, rassemblés devant la pyramide du Louvre, à Paris, mardi 1er novembre.
Des policiers en colère, rassemblés devant la pyramide du Louvre, à Paris, mardi 1er novembre. (SIMON GUILLEMIN / HANS LUCAS / AFP)