Les policiers ont manifesté à Paris pour la cinquième nuit consécutive

Les forces de l'ordre expriment leur ras-le-bol, treize jours après l'agression de quatre agents à Viry-Châtillon (Essonne).

Des policiers manifestent à Paris, le 21 octobre 2016.
Des policiers manifestent à Paris, le 21 octobre 2016. (THOMAS SAMSON / AFP)

Quelques centaines de policiers en civil ont manifesté vendredi 21 octobre, à Paris, pour la cinquième soirée consécutive. Les forces de l'ordre se sont rassemblées peu après 21h30 devant la cathédrale Notre-Dame, afin d'exprimer leur colère treize jours après l'agression de quatre agents à Viry-Châtillon (Essonne).

"Les vraies revendications sont liées à la façon d'exercer notre métier", explique un policier à l'AFP. Réclamant "une réforme de la légitime défense", ce brigadier, qui travaille en Seine-et-Marne, estime qu'il faut "faire changer la peur de côté". "Tous les flics de France ont peur de sortir leur arme", s'agace-t-il.

Des rassemblements à Marseille et Calais

Peu avant minuit, les policiers ont rallié l'Hôtel de ville, aux cris de "Cazeneuve démission", "citoyens avec nous", "Français en colère" ou encore "la racaille en prison". Le cortège a ensuite remonté la rue de Rivoli à contresens parmi les voitures en criant "citoyens avec nous !"

A certaines fenêtres, balcons, aux terrasses des cafés ou au volant des voitures, des personnes applaudissaient, acclamaient les forces de l'ordre ou agitaient un tissu. Les policiers se sont finalement dispersés vers une heure du matin. D'autres rassemblements ont également eu lieu à Marseille et Calais.