Cet article date de plus de deux ans.

Île-de-France : plusieurs guet-apens dirigés contre la police

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
Île-de-France : plusieurs guet-apens dirigés contre la police
France 2
Article rédigé par
France Télévisions

Les violences dirigées contre les forces de l'ordre semblent se multiplier. Y a-t-il un engrenage exacerbé par les réseaux sociaux ?

Des agents attaqués à coups de pierres à Mantes-la-Jolie (Yvelines). Les mêmes scènes d'embuscade ont été observées dans le Val-de-Marne. Ici, des mortiers d'artifice sont utilisés contre la police. Sur le seul mois d'octobre, dix guet-apens dirigés contre les forces de l'ordre ont été recensés en Île-de-France. Dans la nuit du 24 octobre, trois villes des Yvelines sont simultanément en proie à des violences. Le scénario est toujours le même : des policiers qui doivent intervenir sur des feux de poubelles ou de véhicules.

Forcer les policiers à combattre

"L'idée, c'est de faire rentrer la police dans le quartier, d'attendre de préférence sur une voie qui est une sorte de cul-de-sac, et ensuite de refermer le piège derrière eux, c'est-à-dire de contraindre les policiers à combattre pour sortir", explique l'avocat spécialiste de la sécurité intérieure, Thibault de Montbrial. Dans les Yvelines, un groupe de traitement de la délinquance va être créé en urgence.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.