Cet article date de plus de neuf ans.

Manif pour tous : où rejoindre ou éviter les cortèges ?

Dimanche, dans les rues de Paris, les opposants au mariage homosexuel et à l'adoption manifesteront dès 12h30-13h00 au sein de trois cortèges organisés par le Collectif "La Manif pour tous", qui convergeront vers le Champ-de-Mars, tandis qu'un quatrième sera emmené par les intégristes de Civitas. Six stations de métro sont fermées, des embouteillages sont à prévoir.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 3 min.
  (IDÉ)

Perturbations à prévoir dans Paris dimanche : dès 12h30, les
opposants au mariage pour tous se retrouvent pour un rassemblement-monstre
organisé notamment à l'initiative du collectif Manif pour tous.

Embouteillage à prévoir

La Préfecture de Police conseille aux automobilistes de
contourner très largement les zones concernées, en particulier la rive gauche
et l'ouest parisien. Par ailleurs, les organisateurs annoncent la présence d'un
nombre important de cars transportant les manifestants laissant prévoir une
gêne supplémentaire au niveau des axes autoroutiers et sur le boulevard périphérique,
tant à l'arrivée qu'au départ des manifestants.

Plusieurs stations de métro fermées

Plusieurs stations de métro seront fermées, au départ et à l'arrivée
des cortèges. Les correspondances ne seront pas assurées
aux arrêts suivants entre 11h et 17h : Place d'Italie, Porte Dauphine et Les
Gobelins. Entre 14h00 et 20h les stations Ecole militaire, Passy et Dupleix seront,
elles aussi, fermées. Bir-Hakeim, proche du Champ de Mars, restera ouverte.

Côté RER : les stations Champs de Mars et Pont de l'Alma seront
fermées de 14h00 à 20h00. Les lignes de bus suivantes seront déviées: 21, 22,
27, 28, 30, 31, 38, 39, 42, 47, 57, 58, 63, 67, 68, 69, 70, 72, 80, 82, 83, 88,
89, 91, 95, 96, PC1, 132, 216 et 283.

Qui y aura-t-il dans les cortèges ?

Denfert-Rochereau. Un premier cortège partira de Denfert-Rochereau :
c'est dans ce cortège que se retrouveront la plupart des porte-parole de La Manif
pour tous, dont son égérie, l'humoriste catholique Frigide Barjot. Ils devaient
initialement partir de place d'Italie, mais ont changé d'avis pour éviter tout
"amalgame" avec le cortège des ultra de Civitas, dont ils dénoncent
"l"homophobie".

Place d'Italie. Un deuxième cortège au départ de la place d'Italie :
s'y donnent rendez-vous les manifestants habitant dans les 1er au 5e, 9e au 14e,
19e et 20e arrondissements parisiens et les villes de l'Est, du Nord-Est et du
Sud-Est. Une délégation d'élus y sera également, avec le président de l'UMP, Jean-François
Copé, le patron des députés UMP, Christian Jacob, les ex-ministres Xavier
Bertrand et Brice Hortefeux. Jean-François Copé doit s'y rendre dès 12h00. Les élus UMP
envisagent de démarrer la marche à 12h30 au lieu de 13h00, à partir du métro
Les Gobelins, proche de la Place d'Italie. Plus d'une centaine de
parlementaires sont attendus, mais certains, comme Valérie Pécresse et Laurent
Wauquiez, pourraient choisir de se fondre dans le cortège et ne pas s'afficher
en première ligne. Sont également attendus Christine Boutin (PCD) et Philippe
de Villiers (MPF), ainsi que le député d'extrême droite Jacques Bompard. L'organisation
royaliste et nationaliste Action française rejoindra aussi ce cortège.

Porte Maillot. Un troisième cortège partira de la porte Maillot :
il concerne les manifestants habitant dans les 8e, 16e au 18e arrondissements
parisiens et les villes de l'Ouest et du Nord-Ouest.  Si Marine Le Pen, absente, a affirmé que son
parti n'appelait pas à manifester, une délégation frontiste, où seront présents
de nombreux cadres, s'est donné rendez-vous à 12h30. Les deux députés FN
Gilbert Collard et Marion Maréchal-Le Pen ont prévu de s'y joindre, tout comme
Bruno Gollnisch et les vice-présidents Louis Aliot et Marie-Christine Arnautu,
ainsi que le secrétaire général Steeve Briois. Le Bloc identitaire (extrême
droite) participera à ce cortège.

Place Pinel. Un quatrième cortège, mené par l'organisation
catholique intégriste Civitas, partira de la place Pinel, non loin de la place
d'Italie. Il sera rejoint par le Parti de la France de Carl Lang (extrême
droite), les Jeunesses nationalistes (extrême droite radicale) et d'autres
associations, comme Renaissance catholique ou les anti-avortement "SOS
Tout-Petits
". Le Cercle national des combattants de Roger Holeindre
annonce un "char tricolore ". Ils prévoient de défiler dans le sillage
du cortège de "La Manif pour tous " mais à distance, pour être
"solidaires des marcheurs mais désolidarisés de Frigide Barjot, qui manie
le mensonge et le double discours
". L'arrivée est prévue place Vauban
(VIIe), derrière les Invalides, soit à 750 m du Champ-de-Mars.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Société

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.