Soutenue par sa famille et son employeur, Bo Van Spilbeeck est devenue une femme à 58 ans

Bo Van Spilbeeck, journaliste belge, était un homme. Elle raconte sa transformation dans le livre "Comment je suis devenue Bo".

FRANCEINFO

"J'ai vécu une vie de femme cachée pendant 58 ans et je ne peux pas oublier ça. Je le vis bien de revoir les photos de moi en homme, car j'ai eu une vie professionnelle intéressante, une vie très heureuse en famille", affirme Bo Van Spilbeeck. "Le premier souvenir que j'ai de vouloir être une fille était à 8 ans et j'ai fait ma transition un demi-siècle plus tard", précise la journaliste de la télévision belge VTM dans le 23h de franceinfo mardi 1er octobre.

"La moustache, c'était horrible"

Elle a remarqué que les personnes transgenres ont besoin de faire des activités extrêmes ou dites viriles. "Ça peut être une sorte de camouflage ou une sorte de compensation ou de déni. Je n'étais pas bien dans ma peau et on essaie de compenser. Je me suis même laissé pousser la moustache et c'était horrible", explique-t-elle.

Bo Van Spilbeeck amenait des vêtements de femmes partout avec elle, même sur des reportages compliqués. "Je les avais très souvent avec moi. Je n'avais souvent pas le temps de les mettre, mais je savais que je les avais. C'était ma roue de secours", confie celle qui a écrit le livre Comment je suis devenue Bo "surtout pour donner un espoir à d'autres".

Le JT
Les autres sujets du JT
Bo Van Spilbeeck avant et Bo Van Spilbeeck après être devenue une femme
Bo Van Spilbeeck avant et Bo Van Spilbeeck après être devenue une femme (FRANCEINFO)