Cet article date de plus de deux ans.

Paris : quatre interpellations après une nouvelle agression homophobe

Les faits se sont déroulés boulevard de Sébastopol dans la nuit de vendredi à samedi.

Article rédigé par
avec France Bleu Paris - franceinfo
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
L'agression s'est produite boulevard de Sébastopol, dans le 1er arrondissement de Paris. (GOOGLE MAPS)

La police a procédé à quatre interpellations après une agression homophobe à Paris, dans la nuit du vendredi 19 au samedi 20 octobre, a appris samedi France Bleu Paris de source policière. Les faits se sont déroulés boulevard de Sébastopol, dans le 1er arrondissement de Paris. 

Les quatre hommes sont soupçonnés d'avoir agressé un homme dans la rue, alors qu'il marchait. Ils auraient prononcé des insultes à caractère homophobe. La victime a essayé de les prendre en photo ou de les filmer avec son portable, selon les informations de France Bleu Paris. Un des hommes du groupe a alors récupéré son portable, et l'a lancé par terre. Les quatre hommes l'ont ensuite frappé. La victime a été hospitalisée.

Interpellés, les agresseurs présumés ont d’abord été placés en cellule de dégrisement, parce qu’ils étaient alcoolisés.

Une enquête de flagrance a été ouverte "pour violences volontaires en raison de l'orientation sexuelle, injures à caractère homophobe et dégradation de bien privé".

Manifestation contre l'homophobie dimanche

En début de semaine déjà, un chauffeur de VTC a agressé verbalement et physiquement deux hommes qui s'embrassaient à bord de sa voiture, selon des informations de France Bleu Paris.

Dimanche 21 octobre, SOS homophobie organise place de la République à Paris une manifestation pour dénoncer ces violences et toute une série d'agressions homophobes dans la capitale. L'association demande aux pouvoirs publics de prendre des mesures rapides et concrètes.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers LGBT+

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.