Le pronom neutre "they" est élu mot de la décennie par une société américaine de linguistique

Le pronom est de plus en plus utilisé en anglais par des personnes qui refusent les catégories homme/femme traditionnelles. L'American Dialect Society avait choisi "google" pour la décennie 2000-2009, et "web" pour les années 1990-1999.

Une pancarte affichant \"mon genre n\'est pas un débat\", pendant une marche pour les droits personnes transgenres et intersexes, le 5 octobre 2019, à Rennes (Ille-et-Vilaine). 
Une pancarte affichant "mon genre n'est pas un débat", pendant une marche pour les droits personnes transgenres et intersexes, le 5 octobre 2019, à Rennes (Ille-et-Vilaine).  (ESTELLE RUIZ / NURPHOTO / AFP)

Déjà mot de l'année 2019, le pronom neutre "they" est désormais le mot de la décennie. S'il est, au départ, pluriel, il est désormais utilisé en anglais par un nombre grandissant de gens qui refusent les catégories homme/femme traditionnelles. Le mot a été élu, vendredi 3 janvier, par l'American Dialect Society, comme emblématique des années 2010-2019. "They" a été choisi, devant des expressions nées sur les réseaux sociaux comme "BlackLivesMatter" et "MeToo", ou les termes "selfie" ou "climate".

"Un indicateur vital des tendances de la société"

"Quand une partie fondamentale du langage comme les pronoms devient un indicateur vital des tendances de la société, les linguistes dressent l'oreille", a expliqué le linguiste Ben Zimmer, qui a présidé au vote des membres de l'organisation américaine fondée en 1889, qui étudie l'évolution de la langue. L'American Dialect Society comprend notamment des linguistes ou des universitaires mais est ouverte à tous.

De plus en plus d'Américains, qui se définissent souvent comme "non binaires", utilisent désormais ce pronom pluriel neutre au singulier, pour contourner les catégories traditionnelles. Pour éviter aussi le neutre singulier "it" qui désigne la plupart du temps les choses inanimées et les animaux. En français, certaines personnes utilisent le pronom composite "iel", pour compenser l'absence de genre neutre dans la grammaire. 

Avant de désigner "they" comme son mot de la décennie – après avoir choisi "google" pour la décennie 2000-2009, et "web" pour les années 1990-1999 – l'American Dialect Society l'avait désigné "mot de l'année", dès 2015. En décembre dernier, le dictionnaire américain en ligne Merriam-Webster avait lui aussi retenu "they" comme mot de l'année.