Cet article date de plus de cinq ans.

Les nouveaux fusils de la BAC tirent de travers en rafale

Les fusils d'assaut HK G36 que la Brigade anti-criminalité (BAC) de Paris a reçus en début de semaine tirent de travers lorsqu'ils sont utilisés en rafale, selon des rapports d'expertises, rapporte France Bleu ce jeudi.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
 (Le nouveau fusil d'assaut HK G36 présenté au ministre de l'Intérieur le 29 février © CHAMUSSY/SIPA)

Ces nouvelles armes, capables de tirer 750 balles à la minute et jusqu'à 500 mètres, ont été livrées pour faire le poids face aux tirs de Kalachnikov des terroristes. Ces fusils d'assaut HK G36 doivent d'ailleurs équiper tous les BAC de France.

Or, ces fusils ont été au cœur d'une polémique l'année dernière en Allemagne, où ils sont fabriqués. Plusieurs rapports d'expertises remis au ministère allemand de la Défense ont fait état du même problème : en cas de tirs en rafale, l'arme tire de travers et a tendance à surchauffer. Les fusils ont donc finalement été retirés de l'armée allemande.

Contacté, le ministère français de l'Intérieur n'a pas souhaité réagir. La police nationale reconnaît de son côté que ces armes n'ont pas vocation à tirer en rafale, mais au coup par coup.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Société

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.