Les Français se marient plus tard et ont plus de relations amoureuses

L'Institut national d'études démographiques (Ined) publie ce jeudi une étude sur les évolutions récentes de la vie en couple. Avec un constat, les Français se marient moins que leurs aînés et plus tard, et ils ont plus de relations amoureuses.

(Selon l'étude de l'Ined, à 40 ans une personne sur cinq a eu au moins trois relations amoureuses importantes © MaxPPP)

À 40 ans, plus d'un Français sur cinq déclare avoir eu au moins trois "relations amoureuses importantes". Les Française se marient plus tard, moins systématiquement et plus forcément avec une cérémonie religieuse. Voici quelques-uns des résultats d'une enquête réalisée par l'Ined, l'Institut national des études démographiques, en 2013-2014 sur près de 8000 femmes et hommes âgés de 26 à 65 ans. 

Plus de relations amoureuses importantes

Premier constat donc, les personnes interrogées ont eu plus de relations amoureuses "importantes" que leurs aînés. Ainsi, le fait d'avoir vécu en couple au moins deux fois à 30 ans était exceptionnel pour les générations 1948-1952, cela concernait 5% des femmes et 3% des hommes. Trois décennies plus tard, il s'agit de 19% des femmes et 16% des hommes. Et à l'âge de 40 ans, il est encore plus habituel d'avoir eu deux unions dites "cohabitantes" : c'est le cas de 26% des femmes et de 23% des hommes de la génération 1968-1972.

Une première vie de couple qui varie selon les études

Il faut aussi noter, qu'actuellement , la première vie de couple intervient alors que les personnes sont toujours étudiantes. Elle s'apparente plus à l'expérimentation d'un mode de vie et s'inscrit de moins en moins dans une perspective de mariage selon l'Ined. Quant à l'âge médian de la première vie de couple, il est de 23,6 ans et de 26,3 ans pour les femmes et hommes qui ont plus d'un Bac+2, contre 21,5 ans et 24 ans pour ceux qui ont arrêté les études avant le Bac. 

Le mariage plus tardif et moins religieux

Enfin, les couples Français se marient plus tard et de façon moins fréquente qu'avant. Dans les générations d'après-guerre, 74% des femmes et 66% des hommes étaient déjà mariés à l'âge de 30 ans et même à 25 ans pour un peu plus de la moitié. Mais pour ceux qui sont nés un quart de siècle plus tard, les statistiques chutent. Ainsi seules 16% des femmes et 7% des hommes s'étaient déjà mariés à 25 ans.

Par ailleurs, on observe aussi un déclin du mariage religieux. Neuf premiers mariages sur dix étaient doublés d'une cérémonie religieuse au début des années 1970, ce n'était plus le cas que de six mariages sur dix en 2005.