Les éthylotests sont désormais obligatoires dans les discothèques

L'alcool est impliqué dans un tiers des accidents mortels. La loi impose désormais aux établissements fermant leurs portes au-delà de 2 heures du matin de mettre en place des éthylotests.

(Fotolia.com)

La loi impose désormais à tous les "débits de boissons autorisés à fermer entre 2h et 7h" de déployer "les dispositifs chimiques ou électroniques certifiés, permettant le dépistage de l'imprégnation alcoolique". S'ils optent pour les éthylotests chimiques, les "ballons", ils devront être en mesure d'en proposer au moins 50 par nuit.

Quelque 2.500 discothèques sont concernées, mais aussi les bars à ambiance musicale, cabarets, bars d'hôtels soit, au total, près de 5.500 structures. Mais pas l'immense majorité des bars qui ferment plus tôt, des restaurants et des salles de réception, au grand dam de l'association Victimes et Citoyens.
Quant au premier syndicat des cafetiers, l'Umih, il réclame la présence obligatoire d'éthylotests dans les voitures, au même titre que le gilet fluo et le triangle de présignalisation.

Selon la Sécurité routière, 31% des accidents mortels sont imputables à l'alcool. Et dans 92% des cas, le conducteur alcoolisé est un homme.