Cet article date de plus de six ans.

Le Var en état de vigilance pour un cas de dengue

Après la découverte d'un premier cas de dengue autochtone, le département a été placé en état de vigilance 2 du plan anti-dissémination du chikungunya et de la dengue.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
 (Des actions de démoustication ont été entreprises près du lieu d'habitation de la personne contaminée © MAXPPP)

La préfecture du Var et l'Agence régionale de santé (ARS) ont placé le département en état de vigilance 2 du plan national anti-dissémination du chikungunya et de la dengue, après la découverte d'un premier cas de dengue autochtone. Dans leur communiqué, l'ARS et la préfecture précisent qu'"il s'agit pour l'instant d'un cas unique et géographiquement isolé ", et que "la personne contaminée a consulté un médecin traitant et [que] son état n'inspire aucune inquiétude ".

Il s'agit d'un cas dit autochtone car la personne touchée n'a pas voyagé dans les 15 jours dans une zone où le virus, qui se transmet d'homme à homme par l'intermédiaire du moustique tigre, est en circulation. Il a donc été contaminé sur le territoire national.

Des mesures de surveillance et de démoustication

Dans le cadre du passage au niveau 2 du plan de vigilance, la préfecture et l'ARS précisent que "les mesures de surveillance épidémiologique, surveillance des autres cas suspects possibles, et entomologiques, c'est à dire des populations de moustiques (...) on été renforcées". La zone de résidence de la personne contaminée fait aussi l'objet d'actions de démoustication.

Il ne s'agit pas du premier cas français. En 2010, deux cas de dengue et de chikungunya autochtone avaient déjà été observés dans le sud de la France. Et en Italie, une personne est décédée au cours d'une épidémie de chikungunya d'origine autochtone qui avait touché 300 personnes.

 (la dengue : zones à risque, modes de contamination... © Idé)
 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.